L'INSHS en chiffres

Près de 25 000 chercheurs et chercheuses, ingénieurs et techniciens, plus de 300 structures de recherche

L’INSHS décline à son échelle la politique de recherche du CNRS. Il s’appuie sur les différentes structures opérationnelles co-créées et co-animées par le CNRS et ses partenaires : unités mixtes de recherche (UMR), unités mixtes de service (UMS), unités de service et de recherche (USR), fédérations de recherche (FR), groupements de recherche (GDR), groupements de service (GDS). Il soutient également, en relation avec le Réseau national des Maisons des sciences de l’homme, 21 de ces maisons.

Chiffres clés

  • 9 571 chercheurs, enseignants-chercheurs et autres organismes, dont 1 684 CNRS
  • 2 566 ingénieurs et techniciens, dont 1 365 CNRS            
  • 12 000 doctorants et post-doctorants
  • 290 unités de recherche et de service, 11 structures fédératives de recherche
  • 11 groupements de recherche et 1 groupement de service
  • 31 international research laboratories,dont 25 Umifre
  • 23 international emerging actions
  • 38 international research networks, 14 international research projects
  • 6 projets de recherche conjoints
  • 7 laboratoires communs avec des entreprises
  • 40 start-up, 36 licences, 34 logiciels, 17 brevets
  • 18 millions d’euros de budget

Source : Zento, novembre 2019